Atom[ka] – Franck Thilliez

Titre : Atom[ka]
Auteur : Franck Thilliez
Edition : Fleuve Noir, 598 pages
Mon avis :
Dernier roman de mon marathon Franck Thilliez, puisqu’il s’agit du troisième que je lis consécutivement (cf. Le Syndrome [E] et [Gataca]). Nos deux flics du 36 sont au rendez-vous dans un policier scientifique qui nous porte des Alpes françaises à la Russie.
Alors évidement notre duo préféré n’est pas dans le monde des bisounours et pourquoi notre Frankie ferait du simple, quand on peut faire du pervers…

[Gataca] – Franck Thilliez

 

Titre : [GATACA]

Auteur :  Franck THILLIEZ

Edition : Fleuve Noir, 506 pages

Résumé du livre :

Une jeune scientifique spécialiste de l’évolution des espèces retrouvée morte, attaquée par un primate.

Onze hommes derrière les barreaux. Leurs points communs : tous ont commis des crimes barbares et tous sont … gauchers.

Enfin, la découverte d’une famille de Néandertaliens assassinés par un Cro-magnon.

Quel est le rapport entre ces affaires et des crimes éloignés de 30 000 ans ?

La clé est dans ces lettres : GATACA…

Lire la suite

Mes dernières acquisitions

Quand je dis qu’il ne fait pas bon de me laisser aller dans des librairies…voici le résultat. Déjà que ma PAL est énorme, il faut que j’en rajoute sans cesse, mais j’y peux rien, cela me fait du bien 🙂
Alors l’incontournable comme chaque année 13 à table et je le dirai jamais assez « Offrez-le pour Noël !! », cela permet de découvrir des auteurs, cela donne l’occasion de lire (et entre nous cela ne ferait pas de mal à certains) et en plus on offre 4 repas pour chaque livre acheté, on en offrirait presque à chacun de nos amis.
Ensuite, 2 auteurs que je connaissais déjà. Olivier Norek avec son Territoires, il rejoint ma PAL pour la simple et bonne raison que c’était le seul qui manquait (et j’ai bien accroché avec le capitaine Coste), puis il parait que Norek s’améliore à chaque sortie. Et David Khara avec Atomes Crochus aux éditions J’ai Lu. Après les 2 sagas que j’avais tout simplement dévoré, j’attendais avec une certaine impatience la prochaine sortie et contre toutes attentes (ou surtout mon attente) ce n’est pas un troisième volet des aventures de Barry Donovan et Werner Von Lowinsky, mais une autre histoire, celle de deux voyageurs qui vont se retrouver dans unefolle chasse…
 

Lire la suite

Le Syndrome [E] – Franck Thilliez

Résumé du livre :
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle…
Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille et de ses deux adorables jumelles.
Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié…
Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie.
Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier.
Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire.
Car aujourd’hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables… 
Mon avis :
Franck Thilliez nous fait un beau cadeau en réunissant Lucie et Franck (personnages principaux de précédents romans) et franchement on attendait ça avec impatience.
Dans ce livre on voyage, entre la Belgique, la France, l’Egypte et même le Canada nos deux flics se retrouvent à chercher comment un vieux film des années cinquante peut autant semer la mort.

Je peux vous dire que je l’ai lu très vite car j’étais heureuse et pressée de retrouver « mes deux copains » et de voir si cette association allait être aussi réussie que je le souhaitais. Car oui je m’attache très vite aux personnages de Franck et je peux vous dire que c’est TOP !
Ensuite nous avons l’intrigue qui est alléchante, on cherche avec autant d’intensité que les protagonistes. Nous ne sommes pas dans des descriptions de cadavres aussi intenses que dans les précédentes œuvres de l’auteur (moi j’aimais bien ce côté très descriptif qui vous fait faire la grimace lors de la lecture) mais on part très loin dans l’étude scientifique et médicale de ce qu’est appelé « le syndrome E » et quand on le comprend on peut avoir de quoi frissonner.

Et pour vous donner l’eau à la bouche, le final vous laisse juste sans voix et vous avez juste envie de sauter sur Gataca (car oui l’avantage de lire un livre qui est sorti il y a plusieurs années, c’est qu’on a immédiatement la suite…)